Retour aux auteurs

Anaïs Barbeau-Lavalette

Née en 1979, artiste pour la Paix en 2012, Anaïs Barbeau‐Lavalette a réalisé plusieurs longs‐métrages documentaires, maintes fois primés, dont Les petits princes de bidonvilles (2000), Si j'avais un chapeau (2006), Les petits géants (2010, récipiendaire d’un Gémeaux) et Se souvenir des cendres (2010), qui suivait l'aventure du film Incendies de Denis Villeneuve et remportait le Gémeaux du Meilleur documentaire, ainsi que Le plancher des vaches (2014).

Elle réalise deux films de fiction : Le ring (2008) et Inch'allah (2012, prix Fipresci à Berlin). Elle est l’auteure des chroniques de voyage Embrasser Yasser Arafat (2011) et des romans Je voudrais qu'on m'efface (2010) et La femme qui fuit, un grand succès critique et public en 2016.

Au printemps 2016, elle présentait avec Émile Proulx Cloutier le documentaire scénique Pôle Sud au théâtre l’Espace libre. (Photo : Sarah Scott)